09 77 55 38 78
Cart Icon 0

0,00 €

Panier

Lundi – Vendredi 8 – 18h

Samedi 10 – 16h

Cart Icon 0

0,00 €

Panier
3 erreurs à éviter lors de l’installation de votre plancher

3 erreurs à éviter lors de l’installation de votre plancher

3 erreurs à éviter lors de l’installation de votre plancher

Que vous soyez un rénovateur novice ou un pro du DIY, vous devez toujours considérer quelques choses lors de l’installation de votre plancher.  Soyez honnêtes avec votre niveau : si vous n’êtes pas confiant, consultez un professionnel. Cet article vous montrera les erreurs les plus courantes que vous pouvez commettre lors de l’installation, et comment les éviter.

Oublier le chauffage au sol

Il est très important, car un chauffage au sol détermine le type de plancher que vous devez utiliser. Si vous avez un chauffage au sol, vous devriez rendre ce parquet en bois massif magnifique, car le bois massif est incapable de supporter des variations de température. Le bois massif, étant un matériau naturel, se contractera et enflera en réaction avec la température, et les planches se tordront et fendront. Mais ne vous inquiétez pas, d’autres options existent pour chauffage au sol. Le bois contrecollé est particulièrement conçu pour le chauffage au sol, ayant une couche de bois contreplaqué surmontée d’une couche en bois massif. D’autres options comprennent aussi un plancher stratifié ou en PVC.

 

Ne pas vérifier l’humidité de la pièce

Le climat et l’humidité jouent aussi une grande part dans le choix de votre plancher, particulièrement dans une cuisine ou salle de bains. Pour ces pièces, choisissez un plancher étanche pour éviter que l’humidité endommage les planches. N’utilisez jamais de bois massif ou contrecollé dans une salle de bains, car ces planchers sont vulnérables à l’eau et à l’humidité. Pour une pièce humide, votre meilleure option est un plancher stratifié, qui est très résistant à l’eau tout en conservant l’aspect boisé magnifique. De même, les dalles en PVC sont aussi idéales pour ces pièces et sont disponibles en style de dalle et de bois.

Oublier les autres méthodes de jointure

Selon la méthode de pose, il est possible que vous ayez besoin de matériaux supplémentaires. Par exemple, les planchers contrecollés et stratifiés sont des planchers flottants, et peuvent donc être directement posés grâce à un système de clic qui ne nécessite rien d’autre. Ce type d’installation peut aussi se retrouver sur certains planchers en bois massifs et contrecollés, mais aussi chez certains planchers stratifiés et dalles en PVC. Cependant, si le plancher que vous avez acheté utilise un système de rainure et languette, il vous faudra utiliser un sous-plancher, ainsi que de la colle et clous. Sans ceux-ci, votre plancher sera lâche, aura des écarts, et grincera. Il est vital de vous informer sur les méthodes de jointure avant l’installation de votre plancher.

 

Comme vous pouvez le voir, ces erreurs sont dues à un manque d’information et de prévention. Ne vous inquiétez donc pas, en faisant attention à ces détails vous pourrez installer votre plancher sans souci. Le fait de lire cet article est le premier pas !

More from the blog